Les fortifications de Québec: un incontournable

Les fortifications de Québec: un incontournable

Savez-vous pourquoi la ville de Québec est unique en Amérique du Nord ? Ses fortifications ! En effet, vous ne trouverez nulle part ailleurs en Amérique du Nord un système défensif aussi bien construit et préservé que celui des fortifications de Québec.

Et surtout, lorsque l’on regarde les remparts de Québec avec un oeil amateur comme le mien, on ne s’imagine pas nécessairement les composantes stratégiques qui constituent l’ensemble du système défensif de la ville de Québec.

Alors, si vous visitez la ville de Québec, pensez à découvrir ses fortifications.

Lieu historique national des fortifications de Québec

Les fortifications de Québec sont qualifiées de lieu historique national, en raison de leur importance dans l’histoire du Canada.

Toute personne qui a la chance de voir ces fortifications de Québec peut témoigner sans contredit de la richesse du passé militaire de la ville.

C’est l’agence gouvernementale fédérale nommée « Parc Canada » qui est chargée non seulement de préserver ce patrimoine historique national mais aussi de le faire connaître auprès du public.

Deux choix s’offrent à vous pour découvrir les fortifications de Québec:

  • promenez-vous librement et gratuitement le long des remparts de la ville de Québec et dans le parc de l’Artillerie. Vous découvrirez alors combien ces fortifications sont bien préservées.
  • ou bien, vous décidez de suivre les visites guidées de Parc Canada pour mieux comprendre le rôle de ces fortifications dans la construction de la ville de Québec mais aussi dans celle du Canada !

C’est cette 2ème option que j’ai préféré suivre.

Le forfait Le Grand Tour de Parc Canada

Parc Canada a préparé un total de 4 visites guidées pour vous aider à découvrir – à votre rythme – l’histoire des fortifications de Québec.

Vous pouvez naturellement choisir une ou plusieurs de ces visites guidées. Cependant, suivre l’ensemble de ces 4 visites vous donnera une perspective plus complète de l’histoire de ces fortifications.

Et pour vous encourager à suivre ces 4 visites guidées, Parc Canada a créé le forfait Le grand tour qui vous fera économiser sur chacune des visites tout en vous offrant le thé ! Pour un prix total de 22 $, vous aurez plus de 4 heures de visites guidées !

Par contre, comme toute bonne chose aurait soit-disant une fin, ce forfait Le grand tour est offert uniquement pendant la période estivale. Pendant le reste de l’année, vous pourrez bénéficier des visites guidées individuelles, sans qu’elle fasse partie de ce forfait.

Et n’oubliez pas: Parcs Canada offre l’entrée gratuite aux jeunes de 17 ans et moins !

Je vous partage ici mon expérience de ce retour dans le passé, à l’époque des régimes français et britanniques. C’était à l’époque où la ville de Québec jouait un rôle fondamental dans la défense de la colonie.

Dans notre autre article « Un week-end à la ville de Québec« , je vous propose un circuit de 2 jours pour visiter la ville de Québec. Je vous ai alors présenté dans ses grandes lignes les visites guidées des fortifications de Québec. Je vous propose de les découvrir de nouveau, mais cette fois-ci, de façon plus détaillée !

1. Visite guidée des forts et châteaux Saint-Louis

En regardant la carte de la ville de Québec, on se demande où peuvent bien se cacher les forts et châteaux Saint-Louis …

Vous les avez trouvés ? Pas facile, n’est-ce pas ?

Eh bien, voici la réponse: vous trouverez les forts et châteaux Saint-Louis … sous la Terrasse Dufferin, juste à coté du Château Frontenac !

Les forts et châteaux Saint-Louis sont les vestiges des châteaux des premiers gouverneurs du Québec.

Les heures de cette visite guidée change selon la période de l’année. Alors, assurez-vous de vérifier la programmation des visites guidées de Parc Canada.

Avec notre guide, Catherine, j’ai découvert les vestiges des premiers châteaux des gouverneurs, à un endroit que je n’aurai jamais soupçonné.

Catherine nous explique:

  • la construction du château, ainsi que ses transformations progressives au gré des goûts des gouverneurs,
  • le rôle du gouverneur et du château Saint-Louis (et la raison pour laquelle le château Saint-Louis s’appelle ainsi),
  • le mode de vie des gouverneurs entre 1620 et 1834 ainsi que les nombreux artéfacts qui en attestent (retrouvés sur le site),
  • les techniques de conservation des aliments à l’époque,
  • comment ce château a été détruit,
  • et tant d’autres choses encore.

Si vous avez des enfants, des activités ludiques leur sont également proposées.

J’ai adoré cette visite guidée, qui dure environ 45 minutes.

Catherine a su capter et maintenir mon attention pendant tout ce temps, en décrivant les conditions de vie de l’époque dans cette région au climat rude et dont une grosse partie du continent restait encore à découvrir.

Une belle découverte que celle des forts et châteaux Saint-Louis !

2. Visite guidée des fortifications du Québec

Suite à ma visite des forts et châteaux Saint-Louis, j’ai enchainé directement avec la 2ème visite guidée qu’offre Parc Canada.

Cette 2ème visite commence – elle-aussi – sur la Terrasse Dufferin, au kiosque « Frontenac ».

Elle se concentre – quant à elle – sur les fortifications de Québec.

Là encore, assurez-vous de vérifier les horaires de cette visite guidée.

Contrairement à la 1ère visite guidée, la visite guidée des fortifications de Québec:

  • dure environ 90 minutes,
  • a lieu à l’extérieur, et
  • vous fait marcher sur environ 1.5 kilomètres.

En période estivale, pensez à votre hydratation et à votre protection solaire. Pendant ma visite, il faisait près de 35 degrés ! Oh que j’ai eu chaud !

Qu’allez-vous découvrir pendant cette visite guidée ? De nombreuses choses !

Antoine, notre guide, nous a ainsi fait :

  • marcher sur une partie de la Terrasse Dufferin. Il nous explique alors la provenance, le rôle et la portée des canons qui sont à cet endroit,
  • découvrir le Parc des Gouverneurs (ce qui était jadis le jardin privé des gouverneurs),
  • sillonner les rues pittoresques du Vieux-Québec, situés entre le château Frontenac et la Citadelle,
  • découvrir les premiers remparts de la ville de Québec, qui n’ont pas survécu aux premières attaques … ou au premier hiver,
  • comprendre les différentes composantes du système défensif actuel des fortifications de Québec en approchant de la Citadelle de Québec,
  • découvrir un point de vue exceptionnel sur le Château Frontenac et le Fleuve Saint-Laurent lorsque l’on passe l’avenue Saint-Denis en montant vers la Citadelle,
  • entrer à l’intérieur d’une casemate de soldats, située dans les murs de la Citadelle de Québec, et enfin
  • visiter la poudrière du parc de l’Esplanade près de la porte Saint-Louis.
Vue à partir des fortifications de Québec.
Vue des fortifications de Québec

Antoine nous a offert un beau moment de partage de connaissances tout en profitant de la beauté des lieux. Avec cette chaleur accablante, le groupe était plutôt de petite taille, ce qui en était d’autant plus idéal.

Cette visite est vraiment une bonne occasion de comprendre l’évolution de la construction des fortifications de Québec, au gré des différentes tentatives d’attaques britanniques.

La visite guidée prend fin à la porte Saint-Louis.

3. Visite guidée « De Lord Dufferin à aujourd’hui »

À ce stade, ma connaissance de l’origine et de l’évolution du système défensif des fortifications de Québec devient honorable 🙂

Mais il me reste encore à comprendre – entre autres – comment les fortifications ont pu traverser le temps.

C’est avec la 3ème visite guidée de Parc Canada que je l’ai compris.

Cette 3ème visite guidée commence à la porte Saint-Louis, à l’heure indiquée par Parc Canada dans son programme de découverte des fortifications.

La distance parcourue lors de cette visite est très courte, probablement moins de 500 mètres. Par contre, préparez-vous à devoir monter et descendre plusieurs marches.

Cette visite guidée est la seule au cours de laquelle on marche directement sur les fortifications.

Pendant un peu moins de 45 minutes, la guide nous explique :

  • l’évolution des remparts par rapport à leur construction initiale,
  • comment ces remparts ont échappé à leur destruction,
  • à quoi ressemblaient les portes d’entrée « Saint-Louis » et « Kent » au Vieux-Québec,
  • pourquoi la porte Kent s’appelle ainsi,
  • les efforts actuels de Parc Canada pour préserver ces fortifications.

En plus, on bénéficie d’un très beau point de vue de la région, au nord de la ville de Québec.

Cette visite guidée est probablement la plus courte des 4 visites guidées.

Mais il est intéressant de voir comment la volonté d’une seule personne change le destin d’une ville !

La visite prend fin à la porte Saint-Jean, là où commence la dernière visite guidée du forfait Le grand tour de Parc Canada.

Fortifications de Québec
Fortifications de la ville de Québec

4. Visite guidée du Parc de l’Artillerie

Cette dernière visite guidée se passe cette fois-ci à l’intérieur de bâtiments patrimoniaux militaires, situés au 2 rue d’Auteuil (juste à coté de la porte Saint-Jean).

Lors de cette visite, on visite à la fois la fonderie de l’Arsenal et la redoute Dauphine. Ces 2 édifices sont le dernier maillon du système défensif des fortifications de Québec.

La fonderie de l’Arsenal

J’aime beaucoup la fonderie de l’Arsenal, qui est un bâtiment de briques rouges.

Sobre mais beau.

Son histoire militaire a près de 250 ans:

  • d’abord, utilisé par les militaires britanniques jusqu’en 1871,
  • puis, utilisé par la « Cartoucherie de Québec » (crée en 1879), qui devient l’Arsenal fédéral en 1901,
  • en 1903, la poudrière est détruite pour être remplacée par une fonderie de fer,
  • au cours de la seconde guerre mondiale, l’édifice sera utilisé pour la manufacture d’amorces d’obus,
  • en 1964, la fonderie de l’Arsenal ferme ses portes,
  • aujourd’hui, le centre d’interprétation du lieu historique national des Fortifications-de-Québec occupe les lieux.
Fonderie de l'Arsenal - Fortifications de Québec
Fonderie de l’Arsenal – Fortifications de Québec

Là encore, j’ai appris une foule de choses sur la vie militaire au Québec. Par exemple, le guide nous fait découvrir:

  • la poudrière utilisée à l’époque: on comprend alors comment la poudre était conservée et utilisée… et son danger aussi !,
  • l’impressionnant plan-relief Duberger, montrant Québec entre 1806 et 1808,
  • une série d’artéfacts découverts sur ce site militaire. Ces objets permettent ainsi de mieux comprendre la vie militaire de l’époque, et enfin,
  • comment fonctionne un canon et comment reconnaître leurs origines. Ce sont vraiment des choses que j’ignorais !

Mais ce n’est pas tout !

La redoute Dauphine

La visite guidée se poursuit avec la visite de la redoute Dauphine.

La redoute Dauphine est l’un des plus anciens bâtiments militaires de Québec. Sa construction a commencé en 1712, pour se finir environ 30 ans plus tard.

Sa vocation a toujours été un bâtiment militaire. Toutefois, son utilisation a changé au fil du temps:

  • la mission initiale de bâtiment était d’assurer la défense de la ville de Québec du côté nord-ouest,
  • rapidement, l’édifice fut transformé en caserne pour les soldats français,
  • puis, après 1759, l’édifice fut utilisé comme caserne – cette fois-ci – pour les soldats et officiers britanniques,
  • lors du départ de la garnison britannique en 1871, la redoute est laissée à l’abandon pendant huit ans,
  • en 1879, le gouvernement canadien reconvertit le plus grand bâtiment du parc de l’artillerie en manufacture de munitions et loge son surintendant dans la redoute Dauphine,
  • après la fermeture de l’usine dans les années 1960, la redoute Dauphine est restaurée afin de lui faire retrouver son apparence du 19e siècle.

Le guide nous fait ainsi découvrir :

  • le rôle des différentes pièces de cette caserne,
  • les dortoirs des soldats et leurs conditions de vie … très rudimentaires,
  • les quartiers beaucoup plus spacieux et agréables des autres gradés.

On a même l’occasion de parler avec des soldats, habillés comme à l’époque !

Redoute Dauphine - Fortifications de Québec
Redoute Dauphine – Fortifications de Québec

La visite de la redoute Dauphine offre ainsi une belle expérience interactive avec des personages de l’époque et dans leurs milieux de vie de l’époque !

C’est un beau moment d’échange.

5. Le thé de 4 heures

En ayant pris le forfait Le Grand Tour, j’ai pu bénéficier du thé de 4 heures !

Je me retrouve alors assise à la table à manger de la redoute Dauphine avec d’autres hôtes pour prendre une tasse de thé Earl Grey et un petit biscuit.

Dans cet environnement réservé aux plus nantis de l’époque, j’ai discuté avec la Lady (ou le Capitaine costumés, selon le jour de votre visite), qui est la femme d’un des gradés de l’armée britannique.

Elle nous a parlé de ces occupations quotidiennes de l’époque ainsi que des bonnes manières de l’époque.

On est ainsi plongé dans le mode de vie des officiers britanniques, vers les années 1830.

Ce thé de 4 heures termine notre forfait Le grand Tour de découverte des fortifications de Québec par Parc Canada.

Pour conclure:

Si vous allez à Québec, et si vous voulez comprendre l’histoire de cette ville qui, à son tour, a façonné l’histoire du Canada, les visites guidées de Parc Canada sont un incontournable.

En vous promenant et de façon ludique, l’histoire de ces fortifications de Québec vous sera racontée.

Je garde de ces visites guidées un souvenir vraiment agréable, puisqu’elles sont adaptées pour tous et chacun.

Allez-y sans hésiter !

Laisser un commentaire